Troisième édition de la voiture de l’année au Maroc 2022 : Jamais deux sans trois
24 mars 2022 2364 vues
0 commentaire

Troisième édition de la voiture de l’année au Maroc 2022 : Jamais deux sans trois

Ça y est cela est devenue une tradition au Maroc, depuis 2020, l’AIVAM (l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc) supervise l’organisation de l’élection « Car Of The Year Morocco » qui, comme son nom l’indique, vise à élire « La Voiture de l’Année » au Maroc. Cette distinction qui découle des votes d’un jury constitué de journalistes et experts en automobile, se tient sous l’œil vigilant d’un notaire en toute indépendance.

Eligibilité au Car Of The Year Morocco « COTY » 

Les véhicules éligibles pour la Voiture de l'année au Maroc doivent être lancés et "en vente » sur le marché Marocain avec un prix de vente inférieur à 480 000,00 Dhs.

Un jury de journalistes et experts en automobiles 

Cette année pas moins de 11 membres constituent un jury d’exception présidée par Mme Khadija DINIA du support Luxury Life Morocco. Ce jury aura pour mission de scruter les voitures candidates et de les noter suivant des critères de design, performance, … afin de décerner le titre tant convoité.

Une liste de finalistes

Pour cette édition, 18 véhicules ont été éligibles à l’élection de la voiture de l’année 2022. Ces voitures, de marques différentes, ont passé l’épreuve de « l’essai statique ». A l’issue de cette étape, le jury a présenté sa « short list » de sept nominées pour le titre.

And the Nominees are...

La liste des 07 finalistes « par ordre alphabétique »,

- CITROËN C4

- DACIA SANDERO

- HYUNDAI TUCSON

- KIA SORENTO

- MERCEDES CLASSE C

- TOYOTA YARIS

- VOLKSWAGEN GOLF 8.

 

Next step ?, ces 7 finalistes passeront l’ultime épreuve « des essais dynamiques », les membres du Jury testeront les voitures sur route afin d’en apprécier le comportement sur route.

A l’issue d’un vote, le jury devrait déterminer la grande gagnante qui sera révélée au public sous format digital courant Mai 2022.

A vos pronostics.