Les Dacia Sandriders : Premiers Tests Dakar Terminés, Prochain Arrêt au Maroc
10 juin 2024 1395 vues
0 commentaire

Les Dacia Sandriders : Premiers Tests Dakar Terminés, Prochain Arrêt au Maroc

L'équipe des Dacia Sandriders a conclu avec succès sa première phase d'essais en vue de sa participation au Dakar, l'ultime défi du sport automobile, qu'elle relèvera pour la première fois en janvier 2025.

Après une première vérification des systèmes au « Millbrook Proving Ground » au Royaume-Uni, l’équipe s’est rendue sur la base d'essais de Sweet Lamb au Pays de Galles pour quatre jours d’essais en conditions réelles. Ces tests se sont poursuivis au Château de Lastours, en France, où les trois équipages ont eu l’opportunité de tester le Sandrider, chaussé de pneumatiques BF Goodrich, sur les terrains rocailleux et exigeants du domaine occitan.

Cristina Gutiérrez a ouvert le bal en prenant le volant du Sandrider pendant deux jours au Pays de Galles. Elle a ensuite passé le relais à Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, qui a poursuivi la phase d’essais et de développement.

«Avoir l'opportunité de voir le Dacia Sandrider en action et de parcourir mes premiers kilomètres dans la voiture a été incroyable. Je me sens très à l'aise dans la voiture ce qui facilite mon adaptation à la catégorie T1+ qui est assez différente de la catégorie T3 dans laquelle j’ai évolué jusqu’ici. Il reste encore beaucoup de journées d'essais importantes, mais de manière générale, nous sommes très satisfaits du travail de l’équipe. Nous ne pourrions pas demander plus à la voiture à ce stade de développement et je suis vraiment impressionnée par le niveau de performance du Dacia Sandrider.», CRISTINA GUTIÉRREZ (ESPAGNE), PILOTE DES DACIA SANDRIDERS.

Nasser Al-Attiyah, multiple vainqueur du Dakar, a pu découvrir la puissance du Sandrider sur la base du Château de Lastours pendant deux jours. Sébastien Loeb a repris le cockpit pour une journée et demie, avant que Cristina Gutiérrez ne conclue cette série de tests.

«Ma première prise en main du Sandrider a eu lieu la semaine passée sur les bases cassantes de Château de Lastours et j’ai vraiment été impressionné. Je l'ai trouvé facile à conduire, rapide et puissant. Nous avons parcouru 270 kilomètres le premier jour et autant le deuxième jour. Il n'y a eu aucun problème et nous avons pris beaucoup de plaisir dans la voiture. C’est de très bon augure pour les prochains tests et j'ai hâte d'aller au Maroc.», NASSER AL-ATTIYAH (QATAR), PILOTE, DACIA SANDRIDERS.

«Les essais se sont très bien déroulés. J'ai fait une journée au Royaume-Uni et deux jours en France. Nous avons travaillé sur les suspensions et le différentiel pour trouver un bon équilibre avec la voiture et je suis vraiment satisfait du résultat. Le moteur a très bien fonctionné dès le début et nous n'avons pas eu de problème avec la voiture. C’est la première fois que je pilote une voiture aussi aboutie dès les premiers roulages et j'ai hâte de poursuivre les essais au Maroc.», SÉBASTIEN LOEB (FRANCE), PILOTE DES DACIA SANDRIDERS

Tiphanie Isnard, directrice de l'équipe des Dacia Sandriders, a exprimé sa satisfaction en confirmant que cette phase initiale d'essais avait largement dépassé les attentes, avec très peu de problèmes rencontrés par les équipages et l’équipe technique.

L’équipe se prépare maintenant pour la prochaine étape de développement prévue au Maroc du 28 juin au 5 juillet. Le Sandrider sera mis à l'épreuve sur un terrain similaire à celui du Dakar, prélude à la manche d'ouverture du Championnat du monde de rallye-raid de la FIA qui se déroulera en Arabie Saoudite du 3 au 17 janvier 2025.

L.A. pour Le Guide Auto Maroc, Juin 2024