Éclats et Énigmes du Bilan Automobile Marocain en 2023
13 janvier 2024 5634 vues
0 commentaire

Éclats et Énigmes du Bilan Automobile Marocain en 2023

C’est le moment du bilan, l’AIVAM a tenu une conférence de presse le 08 Janvier 2024 lors de laquelle, M Adil Bennani, Président de l’Association des Importateurs des Véhicules Au Maroc, a présenté à la presse et aux invités et partenaires, le bilan du marché automobile 2023.

Le Point Marché global

L'année 2023 a été un parcours mouvementé pour le secteur automobile. Le marché automobile se stabilise à 161.504 véhicules livrés sur le territoire avec une très légère progression de +0,1% en comparaison avec l’année 2022.

Les véhicules particuliers (VP) ont affiché une robustesse avec 145.292 unités vendues, légèrement en hausse par rapport à 2022 où elles étaient de 143.186. En revanche, les véhicules utilitaires légers (VUL) ont connu une baisse à 16.212, comparé aux 18.224 de l'année précédente.

Avec une légère hausse de +1,4%, les ventes de véhicule particuliers compensent à peine la baisse des véhicules utilitaires (-11%). Ces chiffres, bien que quasi-stagnants, cachent une réalité complexe.

M Adil Bennani souligne que plusieurs éléments ont joué un rôle dans cette situation, citant en particulier

-        Augmentation des prix des véhicules (+15% à 20% sur trois années) ;

-        Renchérissement du cout du crédit ;

-        Durcissement des conditions d’accès au crédit ;

-        L’inflation (Baisse du pouvoir d’achat).

Ces facteurs ont créé un environnement délicat pour le marché automobile, expliquant en partie cette quasi-stagnation des ventes.

La dynamique du Top 10 VP

Le podium des véhicules particuliers reste identique à l’année précédente avec Dacia, Renault et Hyundai. Le retour à la normale progressif des approvisionnements en véhicules redéfinit les positions des marques de haut de tableau avec la progression de la marque Volkswagen de trois positions pour se retrouver en cinquième position.

La marque Kia qui se hisse à la huitième position en gagnant une position par rapport à l’année 2022 et réalise une progression des ventes de 8,2%.

En revanche, la marque Fiat sort du top 10 VP au profit de la marque Audi qui réalise une belle année.

La dynamique du Top 10 VUL

Le segment des véhicules utilitaires légers est directement impacté par le recul de la demande (renouvellement/investissement) du fait :

-        Inflation du carburant non reporté sur les prix au client final ce qui engendre une baisse des marges des professionnels.

-        Le durcissement des conditions d’obtention de crédit du fait du risque en croissance.

Le podium reste encore une fois inchangé, et il est à noter que Fiat qui progresse sur ce segment en se hissant à la quatrième position et gagne ainsi trois positions par rapport à l’année 2022.

Le premium dans l’automobile 2023

Les ventes Premium en 2023 représentent 10,7% des ventes totales VP et réalisent ainsi une progression de + 1,3 point. La croissance du premium a été supérieure au marché généraliste.

En général, une bonne performance du segment premium dans un marché relativement calme.

L’électrique et l’Hybride en 2023

La part des véhicules à énergie alternative (Véhicules hybrides et électriques) reste faible : 4,5% (contre 47% en Europe).

Sur l’année 2023, l’offre en véhicules électrique a été doublée avec l’introduction de nouvelles marques sur le marché notamment la marque BYD. Les ventes en électrique ont bien connues une progression de + 133% avec pas moins de 463 unités.

Sur l’année 2023, le marché automobile marocain comprend 24 marques et 82 modèles NEV (New energy vehicles) contre 18 marques et 71 modèles en 2022.

Bilan en synthèse

En conclusion on retiendra :

-        Un marché automobile flat impacté par une demande en berne sous l’effet de l’inflation ;

-        Un contexte économique défavorable (crises géopolitiques, sécheresse, prix du carburant …) ;

-        Une offre plus disponible mais plus chère ;

-        Le premium se porte mieux que le généraliste confirmant une faiblesse du cœur de la demande ;

-        La part de marché des véhicules électrifiés croit de 50%.

L.A. pour Le Guide Auto Maroc